Un géant en acier quittera Expom

Les grues avancées produites par la société polonaise arriveront bientôt à ses clients en Scandinavie

La société polonaise Expom, située au Nord de la Pologne, a finalisé une commande pour sept grues les plus modernes dans son histoire. L’une d’entre elles est la grue de type Knuckleboom équipée de solutions technologiques de pointe, dont la seule structure pèse de 50 tonnes. 

Il s’agit de la plus grande grue en termes de quantité de la charge pendant l’essai, produite jusqu’à présent par la société Expom. La grue de type Knuckleboom a une construction pliable de bras caractéristique, constituée de deux parties. La grue de ce type est équipée d’un vérin hydraulique supplémentaire, installé entre le bras principal et terminal, ce qui facilite le processus de pliage et de dépliage des bras. Grâce à la spécificité de sa construction, la grue de type Knuckle permet une plus grande marge de manœuvre, ce qui facilite grandement le transport des marchandises.
La machine est équipée d’une possibilité de maintenance à distance via Internet. Après la connexion du système de commande de la grue à Internet, il est possible de commander la machine à distance, même depuis l’autre bout du monde. La grue sera utilisée pour soutenir les parcs éoliens offshore, donc cette possibilité est extrêmement précieuse. La construction de l’appareil de type Knuckleboom a créé des exigences ambitieuses, principalement en raison de la taille et du diamètre des matériaux utilisés. La portée de la charge levée est jusqu’à 24 m, et la charge nominale est de 24 tonnes à l’inclinaison maximale, ce qui permet de classer la construction comme la plus grande grue fabriquée depuis plus de 60 ans par Expom SA.
La seule construction de la grue équipée atteint le poids de 50 tonnes, et pendant sa production environ 80 tonnes d’acier brut ont été utilisées. Pour peindre toute la machine, 300 litres de structure chimique à trois couches de haute qualité ont été utilisés. La grue est équipée d’une cabine pour améliorer les conditions de travail de l’opérateur en raison de l’adaptation de l’unité au fonctionnement continu. En outre, l’appareil est équipé d’une caméra avec lampe à l’extrémité du bras, et d’une autre caméra de surveillance du travail du tambour du treuil, ce qui facilite grandement le travail de l’opérateur et assure une plus grande sécurité lors de l’exécution des tâches. La grue a des capteurs de surcharge avec des balances de poids soulevé, protégeant la construction contre les surcharges et les dommages possibles.

Pendant l’essai dynamique, la construction a été testée pour la surcharge et a soulevé un poids d’environ 30 tonnes à portée maximale. Les grues offshore, contrairement aux grues de construction, n’ont pas de contrepoids, ce qui pose un défi au poste d’essai. Le poids d’environ 30 tonnes, éloigné du point de fixation de la grue de 24 mètres, produit des forces qui auraient pu jusqu’ici arracher la structure d’acier de poste d’essai avec sa fondation en béton. Afin de tester cette grue, il fallait donc renforcer le poste d’essai chez Expom par son ancrage. Toutes les grues, dès les premières étapes, ont été supervisées par un inspecteur de l’organisme de classification DNV-GL, association norvégienne de construction navale, qui supervise la production de machines conformément aux normes maritimes mondiales.
En raison de la distance entre le siège de la société Expom SA (région de Warmie et Mazurie) et la mer, le transport lui-même était un défi. La grue a été démontée et transportée par camion en tant que fret surdimensionné au port de Gdansk, d’où elle a été livrée par ferry en Scandinavie. La grue sera utilisée pour soutenir les parcs éoliens offshore.

PDFimprimerenvoyer à...
Page suivante